Rechercher
  • Holopix

Un hologramme pour aider les commerçants les travaux du Grand Paris



Il y a maintenant quelques années, en 2017, un hologramme baptisé Ed'Gare, avait été mis en place par la mairie de Villejuif dans le cadre du programme d'innovation lancé par la Société du Grand Paris. Placé à proximité de la gare Villejuif Louis-Aragon, cette technologie avait pour objectif de réduire les inconvénients et l'impact sur le commerce de proximité des chantiers mis en oeuvre.

Un container avait été installé près de la gare Villejuif Louis-Aragon (Val-de-Marne). Il faisait office d'hébergement pour un certain Ed'Gare, un hologramme qui qui aidait les passants à accéder aux commerces de proximité pendant les travaux de la future ligne 15 du métro dans le cadre du Grand Paris. "Avant, lors d'un chantier vous aviez un simple panneau qui indiquait que les commerces restaient ouverts pendant les travaux. Maintenant, vous avez Ed'Gare, un hologramme conversationnel de taille 1", explique Olivier Bergeron, le créateur d'Ed'gare. Grâce à la technologie Kinect (détecteur de mouvement), Ed'Gare détectait la présence des passants et les interpellait. Ensuite, l'hologramme proposait aux personnes de trouver facilement les commerces selon leurs envies et plusieurs parcours à thème (mode, alimentation etc). Les échanges avec Ed'Gare s'effectuaient par l'intermédiaire de grands écrans tactiles synchronisés et selon des séquences préenregistrées. L'évolution des technologies devrait permettre prochainement d'ajouter des algorithmes pour proposer une expérience plus riche et permettre par exemple aux commerçants de faire présenter en temps réel leurs promotions par l'hologramme."L'objectif est de créer du lien social avec les commerçants", précise le créateur du concept. 3000 UTILISATEURS ET PRÈS DE 10 000 INTERACTIONS

Sur les 50 premiers jours d'installation, l'hologramme a enregistré 3000 utilisateurs qui ont réalisé près de 10 000 interactions avec lui "et le temps de consultation est en moyenne de 8 minutes", se félicite Olivier Bergeron. Au total, 150 commerçants ont voulu figurer dans la base de données du dispositif. Satisfaite de ce bilan, la mairie de Villejuif avait demandé à ce que l'implantation soit prolongée jusqu'en juin 2017. Ed'Gare a fait partie des trois projets retenus dans le cadre du programme d'innovation lancé par la Société du Grand Paris en mars 2016 ce qui montre qu'il y a un vrai potentiel pour l'hologramme dans le domaine de l'accueil et du renseignement aux personnes.


LA TECHNOLOGIE


La technologie qui a permis à Ed'gare de prendre vie était celle de la projection sur film holographique. Un projecteur vidéo camouflé envoyait un faisceau sur une surface transparente recouverte d'un fil holographique capable de le capter. Les conditions lumineuses avaient été travaillées soigneusement grâce à l'environnement confiné du container pour faire disparaître la surface le plus possible. Les écrans tactiles étaient reliés au projecteur et les pressions sur ceux-ci lançaient une intervention de l'hologramme en rapport. D'autres applications du même genre ont déjà été mise en place dans les aéroports par exemple (voir notre article en rapport). Cette technologie implique cependant certaines contraintes techniques qui limitent son potentiel d'utilisation et la rende coûteuse.


L'AVENIR


Actuellement la société Holopix travaille sur un prototype d'hologramme interactif d'accueil baptisé WIH (Welcoming Interactiv Hologramme) dont la technologie s'appuie entre autre sur le principe des hélices holographiques. l'hologramme WIH présentera le buste d'une personne (à partir de la taille) à l'échelle 1 et sera lui aussi capable de détecter la présence des passants et de les interpeller. Un système sonore haute définition permettra à WIH de s'exprimer et de répondre aux questions qui lui seront posées. Ces questions seront présentées sur une borne tactile et les passant pourront les sélectionner par thème. Un projet de reconnaissance vocale est actuellement à l'étude mais la première version de WIH ne devrait pas l'intégrer car il va demander un développement très complexe.


L'avantage de WIH par rapport à un dispositif comme Ed'gare qui repose lui sur la technologie de la projection sur film holographique, est qu'il sera totalement transportable et qu'il ne nécessitera aucune installation spécifique. Il se présentera sous la forme d'une console de laquelle sortira l'hologramme. L'intégralité ne devrait pas peser plus que 80 kg et fonctionnera avec une simple prise de courant et surtout dans n'importe quelles conditions lumineuses. WIH est principalement destiné aux halls d'accueil, aux salons professionnels et en général à tout endroit accueillant du public. Il devrait avoir un impact fort sur les personnes qui interagiront avec lui et devrait ainsi générer un effet Waouh sans commune mesure.


Nous partagerons régulièrement sur le net les informations concernant l'évolution du projet WIH.


Benoit DEROT

CEO Holopix