Rechercher
  • Holopix

Hologramme vs réalité augmentée - autopsie d'une (des)illusion


Hologramme, réalité virtuelle, réalité augmentée, il est vrai que l'on s'y perd et il faut s'être intéressé au sujet pour bien cerner la différence entre tous ces concepts. Il nous a donc paru utile de faire un tour d'horizon de ses technologies et de leurs différences.


Réalité virtuelle


Tout d'abord la réalité virtuelle sur laquelle on ne va pas s'attarder est un univers numérique créé par ordinateur et auquel on accède par le biais de casques de réalité virtuelle comme l'Ocolus rift ou le HTC vive pour ne citer qu'eux. Voici la définition qu'en donne le site futura-science.com :

La réalité virtuelle (en anglais, virtual reality ou VR) est une technologie qui permet de plonger une personne dans un monde artificiel créé numériquement.

Une des particularités de la réalité virtuelle est la navigation à 360° qui permet un champ de vision total quelle que soit la direction dans laquelle on regarde. C'est ce qui rend l'expérience immersive. Un autre particularité est la possibilité d'agir sur cet environnement grâce à un périphérique physique (ex le HTC Vive met des manettes dans les mains de ses utilisateurs).


Réalité augmentée


La réalité augmentée est un processus différent qui permet d'afficher un contenu numérique donc virtuel dans un environnement réel. Le spectateur va regarder la réalité à travers un périphérique comme un smartphone, des lunettes spéciales ou un écran transparent, à laquelle va se superposer un élément virtuel. La réalité est donc augmentée d'un élément virtuel d'où son nom. Là encore il faut un périphérique pour voir la totalité de la scène. En voici la définition par Wikipédia :

La réalité augmentée est la superposition de la réalité et d'éléments (sons, images 2D, 3D, vidéos, etc.) calculés par un système informatique en temps réel. Elle désigne souvent les différentes méthodes qui permettent d'incruster de façon réaliste des objets virtuels dans une séquence d'images. Elle s'applique aussi bien à la perception visuelle (superposition d'images virtuelles aux images réelles) qu'aux perceptions proprioceptives comme les perceptions tactiles ou auditives

Il existe de nombreuses façons de créer une réalité augmentée, en voici quelques exemples :

  • par le biais d'un smartphone : le spectateur est invité à regarder une scène ou un objet à travers la caméra de son smartphone et il verra apparaître des éléments numériques supplémentaires

voici une présentation par le youtubeur Adri geek qui illustre parfaitement le concept


  • Par le biais de lunettes spéciales : il existe plusieurs modèles de lunettes de réalité augmentée comme feu les google glass qui ont donc été abandonnées mais dont la relève semble assurée (dont un projet de google glass 2 en cours). Si vous voulez en savoir plus sur les modèles disponibles et leurs caractéristiques je vous invite à consulter l'article sur le sujet du site réalite-virtuelle.com.


  • Par le biais d'un écran transparent : le concept le plus connu est le deepframe, c'est un écran qui s'apparente à une vitre à travers laquelle on va regarder une scène ou un objet et qui va diffuser des informations numériques par-dessus.


Ce concept est très utilisé en événementiel, si vous voulez en savoir plus je vous invite à consulter directement le site du créateur.


  • Par le biais d'un écran classique : ici il ne s'agit plus de voir la réalité à travers quelque chose mais sur un écran classique. Une caméra filme ce qu'il y a autour dont vous la plupart du temps, et retranscrit ce film sur un écran en temps réel tandis qu'un ordinateur ajoute des éléments numériques, c'est ainsi que vous allez avoir l'impression d'être entouré d'animaux fantastiques ou autre en regardant l'écran, voici un exemple : (ici on voit ce que les gens voient sur l'écran face à eux).


Hologramme


Je ne vais pas refaire une définition de l'holographie, je vous invite pour cela à consulter les nombreux articles sur le sujet de notre site. Ce que l'on va noter ici c'est que concernant l'hologramme, ou plutôt la simulation holographique, il n'y a besoin d'aucune interface, il s'expose à l’œil humain sans aucun biais par différents process possibles (décrits notamment ici). L'hologramme peut lui aussi interagir avec la réalité en faisant apparaître des informations numériques, des objets ou des personnages mais la mise en place est beaucoup plus complexe que pour la réalité augmentée puisque tout doit être mise en place dans le réel et donc avec de nombreuses contraintes techniques.


Confusion


On se rend compte qu'il y a sur internet, dans les médias en général et donc dans l'esprit des gens une vraie confusion entre tous ces éléments. Entre réalité virtuelle et réalité augmentée du fait déjà de l’appellation et parce qu'il y a une interface, mais aussi entre réalité augmentée et hologramme et ce surtout à cause des vidéos qui circulent à ce sujet et de la méconnaissance des différences des médias. Sur une vidéo il est plus difficile de se rendre compte de la technologie utilisée et si le titre est faussement évocateur la confusion ne peut qu'intervenir.

voici un exemple qui illustre parfaitement cette confusion : en novembre 2019 le stade de l'Estudiantes en Argentine a fait le buzz en faisant apparaître un lion enflammé au-dessus de sa structure, regardez le résultat en vidéo c'est impressionnant :

On voit que la vidéo issue du site euronews (donc un média censé être sérieux) titre "l'hologramme d'un lion enflamme le stade ... etc) et pourtant ce lion est bien de la réalité augmentée. le site BBC sport parle lui de réalité virtuelle donc encore une autre version et heureusement le site de l'équipe propose lui une version correcte de ce qui s'est passé comme on le voit sur le screenshot ci-dessous



Alors c'est grave docteur ?


à priori non et pourtant ... à l'heure où les fake news sont un réel fléau il me semble important d'opter pour un maximum de précisions surtout quand on est journaliste. Le problème est que nous vivons dans un monde de technologie qui va très vite, ce qui n'est pas possible aujourd'hui le sera peut-être demain et il me semble que la plupart des gens se perdent complètement entre science-fiction et réalité alors que le numérique et la technologie deviennent des fondements de nos vies en 2020. On le voit aussi avec les voitures autonomes, les gens sont complètement perdus voire effrayés sur de tels sujets car ils ont l'impression qu'ils vont devenir dépendant de l'informatique, alors que c'est clairement déjà le cas quand on sait que tous nos réseaux électriques sont gérés par des ordinateurs. À notre modeste niveau de société spécialisée dans l'holographie, j'ai des clients qui m'appellent pour me demander de leur créer un hologramme de lion enflammé qui se déplacerait au milieu de leurs invités pour leur soirée d'inauguration, et quand je leur explique que c'est impossible je ressens bien leur déception.


Il me semble donc que l'on se dirige de plus en plus vers une société à deux niveaux segmentée entre ceux qui savent parce qu'ils s'intéressent et ceux qui n'y comprennent pas grand-chose et qui à termes risquent d'être pénalisés. Fort heureusement chez Holopix nous continuerons à vous écrire de beaux articles pour vous tenir informés de ce qui existe ou pas au moins en ce qui concerne le domaine de l'holographie 😁.


Benoit DEROT

CEO HOLOPIX