Rechercher
  • Holopix

Hologramme, quelle technologie choisir ?

Mis à jour : 7 mars 2019


L'hologramme fait rêver et quand il apparaît, l'effet waouh est au rendez-vous. C'est ainsi qu'on assiste de plus en plus à son utilisation dans le domaine de l'artistique mais aussi du marketing, de la communication, de la conférence etc.


Nous l'avons vu dans nos articles précédents, il existe différents procédés et appareils pour créer un hologramme extrêmement réaliste. Il est utile de repréciser ici que c'est bien de simulation holographique dont on parle et non d'un véritable hologramme à proprement parler, la technologie pour le faire n'étant pour le moment pas encore maîtrisée (voir notre article à ce sujet).



Voici un récapitulatif exhaustif des procédés disponibles, avec les avantages et les inconvénients de chacun, ainsi que les types d'utilisations pour lesquelles ils sont les mieux adaptés.



Les hélices holographiques



Principe


Des centaines de LED sont placées sur les branches d'une hélice, la rotation de celle-ci et les changements de couleur des LED créent une image. La vitesse de rotation de l'hélice la rend invisible à l’œil humain et on a ainsi l'impression que l'image flotte dans les airs. (en savoir plus sur le fonctionnement de l'hélice holographique).



Avantages

  • Logistique légère : les hélices sont légères et faciles à transporter, elles se fixent sur une paroi verticale ou un mur avec une visserie standard. Certains modèles peuvent se poser simplement quand ils sont dans leur coque de protection, en effet pour certains modèles la coque de protection acrylique est carrée et peut de fait être posée sur le sol directement, sur une table ou n'importe quelle étagère.

Hélipix D100 dans sa coque de protection carrée pouvant être posée
  • Luminosité : les hélices sont directement la source émettrice de l'image, elle est donc très vive et peut ainsi elles peuvent être utilisées dans quasiment toutes les conditions de luminosité, contrairement aux procédés projectifs où les images sont plus estompées car projetées sur une surface.



Inconvénients

  • Taille de l'hologramme : le plus grand modèle d'hélice fait 1 mètre de diamètre et bien sûr les images doivent rentrer dans un cercle du diamètre de l'hélice. Il n'est donc par exemple pas possible de faire apparaître une personne de plain-pied en taille réelle.


  • Bruit : la vitesse de rotation génère un certain bruit qui s'évalue à plus ou moins 30 db en fonction du modèle. Ce niveau sonore n'aura absolument aucune incidence dans un environnement bruyant type salon professionnel, mais peut être un peu plus dérangeant dans un environnement silencieux. Il faut néanmoins noter que quand une hélice est placée dans sa coque de protection le niveau sonore est beaucoup plus bas et égale à 0 db à 5 mètres de l'hélice.


  • Sécurité : l'appareil en lui-même ne présente aucun danger mais dans un environnement où il y a du public il faut absolument s'assurer que les gens n'essayeront pas de toucher l'hélice en fonctionnement. Le procédé étant toujours étonnant pour le néophyte, les gens peuvent être tentés d'essayer de passer leur main dans l'image pour voir ce qui se passe. Les curieux s'en tireront avec une douleur à la main tout au plus, mais l'appareil, lui, risque d'être sérieusement endommagé. Il faut donc sécuriser l'hélice ou la munir de sa coque de protection, principalement prévue à cet effet justement.



Idéal pour


Les hélices holographiques sont idéales pour les utilisations suivantes :

  • La signalétique en magasin.

  • Les animations de vitrines.

  • Attirer et surprendre sur un salon professionnel.

  • Créer un design avant-gardiste dans des établissements type bars, discothèques, restaurants.



Le mur d'hélices combinées



Principe


Il s'agit de la synchronisation de plusieurs hélices holographiques placées côte à côte pour former une image beaucoup plus grande. Le procédé est exactement le même que pour les dalles de LED que l'on assemble entre elles pour former un écran géant de la taille et de la forme que l'on veut. Les hélices ainsi connectées se reconnaissent et l'interface les considère alors comme un seul périphérique auquel elle va s'adapter en terme de taille et de résolution.



Mur de 9 hélices hélipix X65 synchronisées pour former une image holographique de 155*155 cm

Schéma technique d'assemblage d'un mur de 9 hélipix X65

On note sur le schéma que les hélices se superposent afin de créer une image continue sans "trou". En effet, étant donné que ce sont des cercles, il n'est pas possible de les mettre simplement côte à côte comme les dalles de LED carrées. Les espacements à respecter sont très précis ainsi que la différence de hauteur pour que les hélices ne se touchent pas pendant leur rotation tout en conservant un aspect plein à l'image. Le support fourni comporte déjà tous les emplacements, il suffit donc de fixer les hélices dessus. Les supports sont fabriqués sur mesure en fonction du nombre d'hélices souhaité. Il est toutefois possible de s'en passer simplement en respectant scrupuleusement le schéma de montage.



Avantages

  • Taille : ce procédé permet de ne plus avoir de limite de taille pour votre image holographique. La taille va seulement dépendre du nombre d'hélices que vous synchroniserez ensemble.

Ici une synchronisation de 4 hélices hélipix D65H


  • Luminosité : Au même titre que les hélices seules, le mur est la source de l'image


  • Effet spectaculaire : à partir d'un certain nombre d'hélices synchronisées entre elles l'effet devient vraiment impressionnant. On se trouve devant un hologramme géant qu'on a l'impression de pouvoir traverser (chose à ne surtout pas faire bien évidemment :))

Ici un mur de 40 hélices hélipix D65H synchronisées



Inconvénients

  • Prix : en fonction de la taille voulue, le budget peut devenir conséquent, il faut donc l'envisager dès le début du projet. C'est souvent de là qu'il faut partir pour se projeter sur une taille donnée pour votre mur d'hélice.


  • Logistique plus lourde : quand vous achetez une hélice holographique il y a très peu à faire pour la mettre en service. Pour un mur c'est plus complexe, il faut d'abord monter les hélices puis les fixer au support, gérer les câbles d'alimentation etc. Plus l'installation est grosse plus il se peut que la présence d'un technicien soit nécessaire. Dans le cas d'une location, il n'est bien sûr pas possible d'expédier le mur par transporteur, il faut donc qu'une personne vienne le monter sur le site de l'événement, ce qui engendre un surcoût logistique.


  • Bruit : il faut le prendre en compte, la rotation combinée de toutes les hélices génère un bruit. Il sera tout à fait acceptable dans un environnement sonore bruyant comme un salon mais pas envisageable dans un lieu qui requerrait du silence.


  • Sécurité : dans cette configuration les coques de protection ne sont pas envisageables car elles empêcheraient la superposition des hélices. Il est donc indispensable d'empêcher l'accès au mur et de prévoir une zone de sécurité devant celui-ci.



Idéal pour


Un mur d'hélices holographiques est idéal pour les utilisations suivantes :

  • Les animations de grandes vitrines.

  • Attirer et surprendre sur un salon professionnel si vous possédez un gros stand.

  • Créer un design avant-gardiste et véhiculer de l'information dans des établissements type bars, discothèques, restaurants.



Les vitrines holographiques



Principe


Un écran caché dans le dessus de la vitrine projette une image sur les parois inclinées de celle-ci. Du fait de l'inclinaison étudiée et du revêtement des parois de la vitrine, le reflet de l'image apparaît de manière très nette au centre de celle-ci et donne l'illusion parfaite de flotter au milieu de la vitrine. Il existe plusieurs types de vitrines que l'on peut classer en fonction de l'angle de vue qu'elles proposent, à savoir 180° (une face) ; 270° (3 faces) et 360° (4 faces). (En savoir plus sur le fonctionnement des vitrines holographiques). Chaque type de vitrine se décline en différentes tailles à choisir en fonction de l'utilisation à laquelle elle est destinée. (voir toutes les tailles existantes)

De gauche à droite : holopix display 180° ; holopix display 270 ° ; holopix display 360°

On peut utiliser la vitrine holographique pour créer une animation autour d'un objet physique ou pour faire apparaître un objet en hologramme de manière totalement virtuelle.



Avantages

  • Le côté classe : les finitions des vitrines holographiques et les matériaux utilisés (verre et métal) en font un objet premium qui valorise indiscutablement le produit qui est à l'intérieur, qu'il soit réellement présent dans la vitrine ou seulement sous forme d'hologramme. De plus l'interaction entre un objet physique et une animation holographique apporte un véritable plus qui fait vraiment la différence.

  • Logistique légère pour les petits modèles : jusqu'à 32" les vitrines holographiques se déplacent facilement et se posent simplement sur un mobilier adapté ou sur tout autre endroit adéquat à hauteur d'yeux dans l'idéal.


  • Facilité d'utilisation : Il suffit de plugger une clé USB contenant votre fichier vidéo à l'arrière de la vitrine, de l'allumer et c'est parti, l'animation se lance. Pas de réglage complexe à prévoir, une simple télécommande permet de gérer les fonctions de base.



Inconvénients

  • Taille : l'image holographique créée par les vitrines est relativement petite. Les vitrines sont de ce fait bien adaptées à la mise en valeur de produits à forte valeur ajoutée, un logo sera par exemple beaucoup moins efficace que sur une hélice et la portée sera aussi moins importante.


  • Logistique lourde pour les gros modèles : si l'on veut obtenir une image plus grande ou valoriser un produit relativement grand comme un magnum de champagne par exemple, il faudra opter pour une vitrine holographique grand modèle, c'est-à-dire à partir de 42" (voir les dimensions des vitrines en fonction de la taille en pouces). Dans ce cas la logistique devient plus lourde, ces vitrines ne peuvent être manipulées par une personne seule et le transport devient délicat car les parois en verre leur confèrent une certaine fragilité face aux chocs.



Idéal pour


Les vitrines holographiques sont idéales pour les utilisations suivantes :

  • La mise en valeur de produits premium (bijoux, montres, high tech, parfums ...).

  • Les animations vitrines.

  • L'animation de votre stand sur un salon professionnel si vous présentez des produits qui peuvent être mis en avant grâce aux vitrines holographiques.

  • La présentation de certains de vos produits en point de vente.


La rétroprojection sur film holographique



Principe


Il s'agit de rétroprojeter une image sur une surface transparente recouverte d'un film holographique. Ce film holographique est lui aussi quasi transparent. Il aura au préalable été appliqué à l'arrière de la surface (vitrine de magasin par exemple) et un vidéo projecteur va envoyer son faisceau directement sur le film, il doit donc lui aussi être placé derrière la vitrine. Le schéma du procédé est le suivant :

Le vidéo projecteur peut être placé au sol, au plafond ou encore à l'horizontale par rapport à la surface de projection. Il faut toutefois veiller à ne pas éblouir de spectateur avec son faisceau et faire attention aux images résiduelles qui traversent la surface. L'image ainsi obtenue reste transparente et donne l'illusion de l'hologramme. Il est toutefois important de travailler correctement le fichier en amont pour optimiser le rendu. (voir un exemple d'application de ce procédé).



Avantages


  • Logistique légère : le film holographique se pose facilement sur toute surface transparente plane (verre, plexiglas). Il suffit ensuite de placer le vidéo projecteur à la bonne distance pour avoir un rendu très impactant. Ici l'effet hologramme est essentiellement dû à la transparence de l'image. (voir la technique pour poser du film holographique). Pour une application événementielle on peut par exemple implanter très facilement une plaque de plexiglas de 200*100 cm et un projecteur pour créer un personnage à taille humaine quasiment n'importe où.


  • Taille : de par la porté des vidéo projecteurs professionnels disponibles sur le marché il est possible d'obtenir des images relativement grandes. On peut alors facilement imaginer des personnages à taille humaine se déplaçant sur un espace comme une scène par exemple.

Il faut noter ici que la taille de l'image nécessite deux projecteurs synchrones et un travail notable pour la réalisation du fichier vidéo.



Inconvénients


  • Luminosité : la surface sur laquelle apparaît l'image n'est pas la source émettrice de celle-ci, de plus, sa transparence, indispensable pour générer l'effet hologramme, entraîne une déperdition de luminosité importante. Il faut donc être attentif aux conditions extérieures à l'implantation. S'il y a trop de lumière ambiante, l'image risque d'être trop estompée et peu visible. Un environnement nocturne ou sombre est idéal pour l'utilisation de ce procédé.


  • Image résiduelle et contraintes techniques : comme on peut le voir sur la vidéo ci-dessus, une image résiduelle apparaît sur le trottoir devant la concession. Ici les projecteurs sont fixés au plafond, on peut voir les deux points lumineux des faisceaux. l'image résiduelle n'est pas dérangeante en soi si elle est bien gérée. une implantation des projecteurs au sol aurait permis de la faire disparaître mais aurait empêché d'avoir des éléments dans la vitrine car ceux-ci auraient coupé le faisceau. Il y a donc des contraintes techniques à envisager en amont d'une implantation, ce qui demande une étude précise. Dans le cas d'une implantation événementielle il faudra aussi considérer la distance nécessaire entre le projecteur et la plaque (3 mètres environ pour un hologramme à taille humaine) et sécuriser la zone située entre le projecteur et la surface de projection pour que personne ne vienne à couper le faisceau.



Idéal pour


La rétroprojection sur film holographique est idéale pour les utilisations suivantes :

  • Les animations de grandes vitrines.

  • La création d'un hologramme à taille humaine notamment pour de l'événementiel ou pour une implantation permanente.

  • L'animation de conférences.

  • La création d'hologrammes pour le spectacle.



Le Pepper ghost



Principe


Le Pepper ghost est une technique ancienne inventée au 19e siècle par Henri Pepper et qui était utilisée au théâtre pour créer l'effet d'un fantôme. Il s'agit d'utiliser le reflet d'un acteur placé en contrebat de la scène, dans une vitre inclinée. L'image ainsi obtenue semble être déportée par rapport à la vitre. Le principe est semblable à celui des vitrines holographiques. voici une illustration du Pepper ghost tel qu'il était utilisé à l'époque.

Bien sûr aujourd'hui les procédés ont énormément évolué et "l'acteur" n'a plus besoin d'être présent, un projecteur diffuse une image sur un miroir placé au sol et c'est cette image qui est reflétée par la surface. C'est ainsi qu'il est possible de faire "revenir à la vie" des artistes décédés ou de faire apparaître une personne à deux endroits différents en même temps.

Concert de Tupac en hologramme grâce au procédé du Pepper ghost

(En savoir plus sur le procédé du Pepper ghost.)



Avantages


  • Taille : le Pepper ghost permet de créer des hologrammes très grands ou pouvant se déplacer sur une grande surface comme une scène de festival par exemple. Il suffit d'adapter la surface réfléchissante et le miroir, ainsi que le nombre de projecteurs, et il n'y a concrètement pas de limite à la surface de projection possible.


  • Interactivité : comme on peut le voir sur le schéma ci-dessus avec Tupac et Snoop dog, l'inclinaison de la surface permet à une personne ou des éléments physiques d'être présents sur scène en même temps que l'hologramme, il est donc possible de créer une interactivité entre le réel et le virtuel pour un effet encore plus impressionnant.


  • Pas d'image résiduelle : la projection se faisant sur un miroir qui se reflète à son tour sur la surface du Pepper ghost, il n'y a pas d'image résiduelle, de plus si les conditions d'éclairage sont travaillées de manière adéquate le Pepper ghost devient totalement invisible à l’œil du spectateur, contrairement à la technique de rétroprojection où la surface de projection reste toujours légèrement apparente et où l'image résiduelle est présente. L'effet devient alors vraiment bluffant et le spectateur qui ne connait pas la technique ne peut deviner le fonctionnement du procédé.



Inconvénients


  • Logistique lourde : la logistique est complexe, tout d'abord il faut considérer la surface réfléchissante, même si elle existe sous forme de film que l'on peut tendre, plus facile à manipuler qu'une surface rigide, il faut néanmoins prévoir tout ce qu'il faut pour la fixer sans qu'elle puisse se détendre, travailler soigneusement l'éclairage général pour qu'elle reste le plus invisible possible et la sécuriser pour que d'éventuels intervenants physiques voire du public n'entrent pas en contact avec elle. Ensuite il faut prendre en compte le miroir qui doit couvrir toute la surface donc en fonction qui peut être relativement grand et lourd, il faut aussi faire en sorte qu'il soit invisible au public donc l'implanter dans des conditions de scène particulière avec un contrebas par exemple. Enfin il faut des projecteurs puissants donc lourds et coûteux et pouvoir les synchroniser. Vous l'aurez compris, ce procédé ne s'improvise pas et il existe des sociétés spécialisées dans sa mise en place.



Idéal pour


La technique du Pepper ghost est idéale pour les utilisations suivantes :

  • Les arts du spectacle



L'holo-gauze.



Principe


L'holo-gauze ou tissu holographique est une surface réfléchissante souple qui se présente sous la forme d'un voile recouvert d'un revêtement métallique très réfléchissant. Il capte les images diffusées par un vidéo projecteur en projection directe ou en rétroprojection. La transparence de l'holo-gauze est telle qu'avec les bonnes conditions d'éclairage il devient quasiment invisible à l’œil humain et on a alors l'impression que l'image qu'il reflète flotte dans les airs. De plus cette image garde un aspect transparent qui donne beaucoup plus de puissance à l'effet hologramme. Le procédé se rapproche beaucoup de celui de la rétroprojection sur film holographique mais il peut être dans certains cas plus facile à mettre en place.

Ce à quoi ressemble l'holo-gauze

Les différentes possibilités d'implantation avec l'holo-gauze

Vous souhaitez en savoir plus sur l'holo-gauze ? Nous avons écrit un article très détaillé sur le sujet d'où est issu ce dernier schéma, consultez-le ici.



Avantages


  • Facilité de manipulation et installation : ici pas besoin de surface rigide lourde à transporter, l'holo-gauze se plie et se déplie comme une bâche, il est donc très léger et très facile à transporter. Pour l'installation il suffit d'un cadre adapté en terme de taille auquel on va le fixer grâce à ses œillets. Son pourtour en cuir assure son intégrité.


  • Taille : l'holo-gauze peut être fabriqué d'une seule pièce pour une surface de 15*30 m, il est donc possible de créer un hologramme démesuré, c'est d'ailleurs ce qu'a fait Eric Prydz lors de son show HOLO avec le plus grand hologramme jamais créé sur une scène (20*5m). attention cependant dans ce cas les projecteurs utilisés étaient ultra puissants et le show en lui-même a demandé une logistique impressionnante.

  • Sens de projection : contrairement à la rétroprojection sur film holographique, l'holo-gauze est capable de refléter une image de manière optimale que celle-ci soit projetée de face ou rétroprojetée, cela donne plus d'options notamment quant à la gestion de l'image résiduelle.



Inconvénients


  • Luminosité : l'holo-gauze requiert une forte puissance de projecteur (7000 lumens minimum) pour un rendu efficace et une luminosité ambiante plutôt basse. À titre d'exemple, les projecteurs utilisés pour le show d'Eric Prydz ont une puissance de 30 000 lumens et la salle est plongée dans le noir.


  • Fragilité : l'holo-gauze se compose de très petites mailles en nid d'abeilles qui lui permettent de garder une grande transparence, cependant ça le rend fragile, il faut donc absolument éviter que les gens puissent le toucher, sous peine de le voir se déchirer. Il faudra aussi le ranger soigneusement.

  • Image résiduelle : au même titre que la rétroprojection, la surface de l'holo-gauze, de par sa transparence, capte l'image du projecteur mais en laisse aussi passer une bonne partie. de ce fait une image résiduelle apparaît derrière et il faudra bien étudier l'implantation pour qu'elle ne vienne pas dénaturer l'effet hologramme.


Idéal pour


La projection sur holo-gauze est idéale pour les utilisations suivantes :

  • Les arts du spectacle.

  • L'animation événementielle.



Conclusion


Toutes les techniques de simulation holographique présentent donc des avantages et des inconvénients, mais vous trouverez toujours la plus adaptée à la création de votre hologramme dans le contexte particulier qui est le vôtre. La liste des techniques disponibles à ce jour est ici exhaustive mais sera certainement susceptible d'évoluer rapidement car l'holographie est une technologie jeune et en pleine évolution et les progrès rapides qui sont faits actuellement dans le domaine de l'image (apparition des écrans flexibles en 2018 pas exemple) laissent entrevoir de nombreuses innovations très prochainement.


Nous vous avons présenté ici les situations idéales en fonction desquelles ces diverses techniques sont à utiliser afin de vous aider à choisir la meilleure pour votre projet mais vous pouvez bien sûr imaginer tout autre utilisation qui n'aurait pas été mentionnée ici et y adapter n'importe laquelle de ces techniques si l'environnement le permet. Chez Holopix nous sommes à votre écoute, n'hésitez pas à nous présenter votre projet et vos envies et nous vous conseillerons au mieux sur la meilleure façon de les mettre en oeuvre.



Benoit DEROT

contact@pixcard.fr



Qui sommes nous ?  |  Mentions légales  |  Contact  |  Ebook  |  Pixcard  |  ©Holopix-2020