Rechercher
  • Holopix

Un hologramme que l'on peut toucher ?



Voici une nouvelle petite révolution dans le domaine de l'holographie. Des chercheurs de l'université de Sussex en Angleterre ont mis au point un système de projection holographique pour le moins très original. On le sait, le problème principal dans l'holographie est la nécessité d'avoir un support pour recevoir la lumière. Le film et le tissu holographique sont des supports quasi transparents, la fumée ou l'eau sont parfois utilisées aussi, voire même l'air ionisé. L'astuce de ces chercheurs a été d'utiliser cette fois une simple bille de polyester qui se déplacer à la vitesse de 8,75 m/s soit 32 km/h. Un projecteur projette différentes couleurs sur la bille blanche qui en se déplaçant va ainsi créer des formes, en utilisant le principe de la persistance rétinienne. (chaque image reste sur la rétine de l’œil humain pendant 1/25e de seconde ce qui fait que si plusieurs images s'enchaînent à cette vitesse ou plus, l’œil a une impression de continuité, c'est le principe des films cinématographiques).

La bille en question est tenue en lévitation grâce à des ultrasons et se déplace de la même façon. 2 plaques composées de centaines de petits haut-parleurs en-dessous et au-dessus d'une poche d'air vont envoyer des ultrasons et permettre en jouant sur le volume et les fréquences de déplacer la bille à grande vitesse.


La vidéo ci-dessous publiée par the gardian illustre cette nouvelle technologie

Les ultrasons peuvent aussi faire vibrer la bille de manière contrôlée augmentant ainsi le réalisme du rendu final, de plus ils sont capables de créer des stimulations cutanées donnant l'impression à l'être humain qu'il touche l'hologramme.

Enfin les haut-parleurs sont aussi capables d'émettre des sons audibles tout en maintenant la bille en lévitation.

La machine peut aussi faire léviter d'autres formes que la bille, comme on peut le voir avec le papillon sur la vidéo, et de la mapper en couleur grâce au projecteur LED intégré.

cette nouvelle technologie offre de belles perspectives puisqu'on pourrait à priori faire se déplacer plusieurs billes à la fois voire même du liquide. Les applications en médecine commencent déjà à se dessiner.


Hologramme ou pas hologramme ?


Alors on est en droit de se poser la question, est-ce vraiment un hologramme ? au même titre que les "hologrammes" créés à partir de vol de drones comme on a pu les voir apparaître récemment (voir vidéo ci-dessous), il s'agit bien d'un objet physique qui réfléchit la lumière (ou la diffuse dans le cas des drones).

Donc verdict ... non on ne peut pas parler d'hologramme. Bien que l'illusion soit parfaite, il ne s'agit pas d'un fichier image comprenant toutes les informations 3D d'un objet, il s'agit bien de simulation. Gardons à l'esprit qu'un hologramme au sens scientifique n'est pas la même chose qu'un hologramme au sens cinématographique comme on peut le voir dans StarWars, mais quoi qu'il en soit, cette technologie n'est ni l'un ni l'autre (revoir nos articles précédents traitant de ces sujets).


En conclusion on peut dire que cette nouvelle technologie est une belle avancée et trouvera certainement des applications dans de nombreux domaines, mais nous sommes toujours en attente de LA technologie capable de diffuser une image sans aucun support.



Qui sommes nous ?  |  Mentions légales  |  Contact  |  Ebook  |  Pixcard  |  ©Holopix-2020