Rechercher
  • Holopix

Toutes les réponses aux questions que vous vous posez sur les hélices holographiques



Vous vous intéressez aux hélices holographiques ? Vous avez raison, ces appareils de simulation holographiques sont en train de devenir la référence en terme de PLV et de communication marketing en général. De plus en plus de points de vente les adoptent pour dynamiser leur vitrine ou leur espace de vente, pour leur signalétique ou pour promouvoir un produit. Bientôt elles deviendront incontournables. Mais cette technologie est encore mal comprise et de nombreuses questions subsistent. Petit tour d'horizon des questions les plus récurrentes ...


Les hélices holographiques projettent-elles une image ?


Non !!! les hélices holographiques ne sont pas des projecteurs et au même titre qu'un écran de télévision, l'image apparaît directement sur l'hélice et n'est pas déportée quelque part. Rappelez-vous qu'aujourd'hui nous ne possédons pas encore de technologie capable de créer une image sans aucun support pour la recevoir et même si certaines avancées ont été faites (voir nos articles à ce sujet) on est encore très loin de pouvoir projeter une image dans les airs.

Ce sont les LED placées sur les pales de l'hélice qui par le fait de la rotation de celle-ci et de la persistance rétinienne dessinent une image.


Qu'est-ce que la persistance rétinienne ?


Quand on parle d'hélice holographique on les associe souvent au phénomène de persistance rétinienne. Il s'agit de la durée pendant laquelle une image perçue par l’œil reste sur celui-ci. Cette durée est de 1/25 de seconde. Ainsi une animation diffusée par un support paraîtra fluide si elle contient au moins 25 images par seconde. ce phénomène est constatable si vous prenez une lampe de poche et que vous la faites tourner rapidement dans les airs. Vous allez voir apparaître un cercle de lumière alors qu'il n'y a en réalité qu'il seul point lumineux. ce cercle est le résultat de la persistance rétinienne et c'est exactement comme ça que fonctionnent les hélices holographiques.

Peut-on utiliser les hélices holographiques en plein jour ?


Oui. Les hélices holographiques ont une puissance lumineuse de l'ordre de plus ou moins 1000 lumens, elles sont conçues pour fonctionner dans un environnement lumineux type magasin, salon professionnel, parc expo etc. Il est donc tout à fait judicieux de les utiliser en plein jour. Attention cependant, s'il s'agit de la vitrine d'un magasin, évitez de faire taper le soleil en plein dessus, il est évident que dans ce cas l'effet sera considérablement réduit. Il est aussi possible de jouer sur la couleur qui sera en arrière-plan de l'hélice. Un arrière-plan noir va rendre l'image plus lumineuse de par le contraste mis en place et il faut éviter de créer une animation de la même couleur que le fond pour un meilleur rendu. Si vous utilisez une coque de protection il est possible d'occulter directement le fond de la coque. toutefois le fait de voir derrière l'hélice rajoute à l'effet hologramme puisqu'on a alors vraiment la sensation d'une image qui flotte en l'air. Il y a donc plusieurs possibilités pour lesquelles un expert sera à même de trancher en fonction de vos souhaits et des conditions au cas par cas.


Coque de protection ou pas ?


La coque de protection permet avant tout d'éviter que le public mette ses mains sur les hélices. En effet, la technologie étant encore peu connue elle intrigue beaucoup et certaines personnes férues de cinéma sont curieuses de voir s'ils peuvent traverser cet "hologramme" avec leur main... Grave erreur quand il s'agit d'hélice holographique, que ce soit pour la main elle-même ou pour l'intégrité du matériel. Donc si l'hélice est accessible au public il faut forcément opter pour la coque de protection. Elle a aussi pour effet d’atténuer fortement le bruit créé par la rotation de l'hélice (bruit de vent). Par contre en fonction de l'animation holographique choisie, elle peut avoir un effet "contenant" qui réduit légèrement l'aspect hologramme. Si vous avez la possibilité de placer votre hélice holographique en hauteur alors autant ne pas mettre la coque, l'impression d'une image qui flotte en l'air en sera d'autant meilleure.

En fonction des modèles il existe deux types de coque différents : la coque carrée et la coque ronde. La coque carrée est plus grosse et plus encombrante mais elle présente l'avantage de pouvoir se poser simplement sur du mobilier et produit un effet vraiment efficace. La coque ronde est faite pour être accrochée à un mur ou sur un support type pieds.


Dans notre gamme, les modèles D50 et D60 cm ne proposent qu'une coque ronde, le modèle 65H offre les deux possibilités et le modèle D100 n'offre qu'une coque carrée.


Peut-on faire le tour de l'image ?


Non. une hélice holographique offre un angle de vu de 170°, c'est-à-dire que vous voyez l'hologramme simulé tant que vous êtes en face de l'hélice, mais si vous passez sur le côté ou derrière il disparaît complètement. Ce type d'appareils étant fait pour être accroché à une paroi, ça n'est pas forcément gênant. Mais il faut le savoir car dans le cas de certaines utilisations où une vision à 360° est nécessaire, on ne pourra pas les utiliser, ou alors il faudra en coupler plusieurs disposés par exemple en carré ou mis dos à dos.


Quelle taille pour quelle utilisation ?


On trouve sur le marché quasiment toutes les tailles d'hélice holographique de 30 cm à 1 m. Chez Holopix nous proposons les tailles suivantes : 50, 60, 65 et 90 cm. Cette taille correspond au diamètre de l'hélice et il est important de comprendre que l'image générée par l'appareil sera au maximum de la taille d'un cercle de ce diamètre. Notez que l'hélipix D100 fait en fait 90, 2 cm de diamètre.

Le choix de la taille pour laquelle vous allez opter va dépendre de plusieurs critères dont voici quelques exemples :

  • Le budget : il y a de grosses différences de budget entre les différents modèles dû au fait que plus la taille est importante plus le moteur doit être puissant et plus il y a de LED sur les hélices. le prix n'est pas proportionnel à la taille, ainsi le modèle D100 est plus que deux fois plus cher que le modèle D50 mais son rendu est aussi plus que deux fois plus impactant :)

  • L'utilisation : s'agit-il d'une location ou d'un achat ? ce critère est important car la différence de coût à la location entre un modèle D100 et un modèle D50 tend à prioriser le modèle 100, et pour une utilisation éphémère dans le cadre par exemple d'un salon professionnel, mieux vaut mettre toutes les chances de son côté pour être vu et donc mieux vaut opter pour le modèle le plus grand possible.

  • Le nombre d'hélices : si vous utilisez plusieurs hélices à la fois, le plus grand modèle n'est pas forcément le plus approprié, il peut être vraiment efficace de rassembler plusieurs hélices de 50 cm à un même endroit pour créer un effet de masse par exemple.

  • La distance : il est évident que plus vous souhaitez que votre hélice se voie de loin plus il faudra opter pour une grande taille, mais à l'inverse, dans un espace plus réduit on privilégiera un modèle plus petit. Tout est question de contexte et d'effet recherché et là encore un expert sera à même de vous conseiller au mieux.


Et si l'on veut plus grand ?


C'est possible. De nombreux modèles d'hélices possèdent une fonction de synchronisation qui permet de les coupler entre elles pour créer un mur de la taille que l'on souhaite. Dans ce cas on va repasser sur un format d'image rectangulaire (ou carré) et non plus circulaire comme pour les hélices utilisées indépendamment. Un mur d'hélices n'a théoriquement pas de taille maximum, par exemple un mur de 3 mètres par 1,5 mètres se compose de 18 hélices de 65 cm car bien évidemment pour qu'il n'y ait pas de rupture dans l'image il faut que les hélices se superposent entre elles. Le travail de la vidéo devra aussi être important, chaque hélice va posséder dans sa mémoire une fraction de la vidéo d'origine qu'il faudra donc découper selon un schéma précis. c'est un travail très technique qui requiert absolument l'intervention d'un spécialiste, mais ça permet de créer une simulation holographique de grande ampleur et avec un effet très impressionnant.



Que diffuser sur une hélice holographique ?


Les hélices holographiques offrent de nombreuses possibilités mais on ne peut pas tout faire avec non plus. Tout d'abord il n'est pour l'instant pas possible de synchroniser un système son aux hélices holographiques, il n'est donc pas vraiment envisageable de faire apparaître un personnage qui s'exprimerait. Il existe pour ça d'autres technologies sur lesquelles nous reviendrons dans de futurs articles.

les éléments les plus efficaces à diffuser sont les logos et textes informatifs et les objets modélisés. Les hélices sont un support parfait pour afficher l'identité d'une marque, montrer un produit de manière dynamique ou donner une information prix. Il est aussi tout à fait possible de les utiliser de manière décorative en créant de jolis effets 3D pour rajouter à une ambiance donnée.

La représentation de personne est plus complexe et à mon avis moins adaptée, mais en fonction du contexte on peut tout de même imaginer un buste à taille réelle d'un personnage modélisé ou filmé et retravaillé. Là encore ce genre de recommandation se fait au cas par cas en fonction du projet.



Il est important de préciser que si les hélices sont en train de connaître leur âge d'or, c'est un produit qui est encore jeune et donc en constante évolution. Il ne sera donc pas étonnant de voir arriver très prochainement de nombreuses innovations dans le domaine de l'holographie en général et des hélices holographiques en particulier. Holopix restera aux premières loges pour y assister et vous en faire part.