Rechercher
  • Holopix

Hélices holographiques - FAQ



Les hélices holographiques, aussi appelées ventilateur holographique, sont en train de connaître une véritable expansion dans le secteur du marketing de point de vente, de la signalétique et des salons professionnels. De plus en plus de sociétés souhaitent utiliser ce support pour promouvoir leur image et se distinguer de la concurrence. Il est vrai que l'effet est bluffant, encore peu connu et surtout très générateur du "waouh effect" tant recherché dans le marketing en général.


Mais cette technologie étant très jeune elle reste encore à explorer, de plus elle est en constante évolution et les innovations arrivent très vite, il faut donc se tenir régulièrement à la page. Chez Holopix nous avons connu le tout début de ce support et nous n'avons cessé de le suivre dès lors. Nous avons donc une grande expérience et une très bonne connaissance de ces hélices. Voici donc une synthèse des questions que nos clients et prospects nous posent le plus souvent, et les réponses que nous leur faisons bien entendu.


1. Comment fonctionne une hélice holographique ?


Une hélice holographique fonctionne sur la base de la persistance rétinienne. C'est le phénomène selon lequel une image reste sur la rétine de l’œil humain pendant 1/25e de seconde, c'est pour cela que les films sont un enchaînement d'images à une fréquence égale ou supérieure à 25 images seconde de manière à créer une continuité. Dans le cas des hélices holographiques c'est la vitesse de rotation de l'hélice couplé à la fréquence d'allumage des LED présentes sur les pales qui vont utiliser ce phénomène. Prenons l'exemple d'un ventilateur classique, si vous placez une LED sur une des pales du ventilateur et que vous le faites tourner vous allez vous apparaître un cercle car chaque position du point lumineux reste sur la rétine de votre œil pendant 1/25e de seconde et du fait de la vitesse cela crée une continuité qui vous fait voir un cercle au lieu d'un ensemble de points les uns suivis des autres. Les hélices comprenant un nombre très important de LED (qui varie en fonction de leur taille), leur rotation va dessiner des images. De plus la vitesse de rotation des pales est telle que l’œil n'arrive pas les capter, elles deviennent donc invisibles et on a vraiment l'impression d'une image qui flotte en l'air.


2. A quelle distance l'image est elle projetée ?


C'est une question qui revient souvent alors qu'elle n'aurait normalement pas lieu d'être. En effet une hélice holographique ne projette pas une image, elle la diffuse au même titre qu'un écran. L'erreur vient tout d'abord d'une incompréhension du fonctionnement des hélices (voir explication ci-dessus) et aussi de certaines images qui ont circulé sur le net montrant notamment une chaussure au-dessus d'une hélice holographique comme si elle sortait de cette dernière et apparaissait au-dessus. Il faut donc bien comprendre que l'image apparaît au niveau des pales de l'hélice puisque c'est la rotation de celles-ci qui va former l'image.


3. Combien de vidéo peut-on faire tourner sur une hélice holographique ?


Le nombre de vidéos que l'on peut diffuser avec une hélice holographique n'est conditionné que par la capacité de stockage de celle-ci. Il n'y a donc aucune limite au nombre de vidéos. certaines hélices permettent d'ailleurs de gérer leur playlist très facilement, passez d'une vidéo à l'autre, changez l'ordre de diffusion, créez des boucles ou des répétitions de certaines, vous pouvez gérer la programmation de votre hélice comme une playlist musicale sur votre lecteur préféré. Attention cependant, tous les modèles n'offrent pas ces fonctionnalités avancées. Renseignez-vous avant d'acheter.


4. Quelle est la capacité de stockage d'une hélice holographique ?


La capacité des hélices va dépendre du modèle. Les générations plus anciennes offrent en général 4 Go alors que les nouvelles ont au minimum 8 Go voire souvent 16 Go. Cela signifie que vous pouvez mettre jusqu'à plusieurs heures de vidéo dans la mémoire de votre hélice holographique.


5. Comment mettre une vidéo dans une hélice holographique ?


Il existe plusieurs méthodes en fonction des modèles et des marques. Tout d'abord de nombreuses hélices proposent une intégration mémoire par le biais d'une carte SD à laquelle on peut accéder pour la sortir de son compartiment et la brancher sur un ordinateur (le lecteur de carte SD pour ordinateur est fourni en général dans le package de l'hélice). certaines offrent aussi la possibilité d'accéder à la carte SD par une app mobile, donc sans avoir à l'extraire de l'hélice. Les modèles haut de gamme proposent une intégration wifi direct. L'hélice émet alors un hotspot auquel on va se connecter en wifi avec le périphérique qui contient la vidéo (téléphone ou ordinateur) et l'intégration se fera alors par le biais d'une app ou d'un software conçu à cet effet. Enfin certains modèles impose une connexion wifi réseau. L'hélice doit d'abord être configurée pour se connecter au réseau wifi de l'endroit où elle se trouve, puis on peut accéder à sa mémoire par le biais d'une interface en ligne. Selon notre expérience nous déconseillons ce mode de fonctionnement qui ne nous est pas apparu optimal (temps de chargement très long, perte de connexion récurrente etc).


6. Comment se pose une hélice holographique ?


Toute hélice holographique est normalement fournie avec un petit support mural. Les hélices étant toutes relativement légères il suffit de deux ou trois trous dans le mur pour placer le support et emboîter ensuite l'hélice dessus. En général une petite visse de sécurité permet de solidariser l'hélice à son support. Pour une utilisation éphémère il est cependant possible de placer les hélices sur des pieds (type trépieds). De cette manière elles sont facilement positionnables et déplaçables ce qui présente un intérêt non négligeable lors de salons professionnels ou toute autre implantation événementielle.



7. Une hélice holographique peut-elle fonctionner à l'horizontale ?


Dans l'absolu oui, il est tout à fait possible d'imaginer une hélice holographique fixée sur un plafond offrant aux spectateurs qui lèvent la tête un effet hologramme. On peut aussi imaginer un sol en verre avec des hélices placées dessous pour faire apparaître des hologrammes sous les pieds des passants. Attention toutefois à l'angle de vu qui doit être le plus de face possible. Cependant la plupart des implantations se font avec des hélices placées en position verticale à une hauteur plus ou moins importante en fonction de l'effet recherché et de la taille du modèle.


8. La rotation d'une hélice holographique fait-elle du bruit ?


Une hélice holographique tourne à plus de 700 tours minute, il s'en dégage donc forcément un bruit de souffle qui va varier en fonction des modèles. Le niveau sonore d'une hélice en rotation est d'environ 55 à 60 décibels à proximité immédiate de l'hélice mais il chute très vite quand on s'éloigne de quelques mètres. L'utilisation d'une coque de protection a pour effet d’atténuer fortement ce bruit. Concrètement une hélice en rotation sans coque n'est absolument pas dérangeante dans un environnement type point de vente ou salon professionnel, il faut par contre le prendre un peu plus en considération quand il s'agit d'environnements plus silencieux comme une conférence par exemple. Notez que certains modèles moins qualitatifs produisent aussi un bruit de moteur en plus du souffle, renseignez-vous bien car ce bruit peut devenir très dérangeant lors d'une exposition prolongée, dans un point de vente par exemple.


9. Peut-on voir l'image diffusée par une hélice holographique sous différents angles ?


Non, les hélices holographiques offrent un angle de vu de 160° environ, ce qui signifie qu'il faut être plus ou moins face à l'hélice pour voir le contenu qu'elle diffuse. Si l'on passe sur le côté ou derrière l'hélice on ne voit plus rien du tout. c'est pour ça que l'on parle de simulation holographique et non pas d'hologramme dans son sens premier. Et c'est pour ça qu'il est recommandé de fixer les hélices sur une paroi, cela évitera la déception d'un spectateur qui essayerait de faire le tour de l'hélice pour voir l'arrière de l'image qu'il était en train d'admirer.


10. Peut-on synchroniser plusieurs hélices holographiques entre elles ?


Oui, certains modèles offrent cette possibilité, mais attention, pas tous et pas tous de la même façon. Pour rappel, la synchronisation permet de brancher plusieurs hélices entre elles afin de créer une image plus grande, c'est un processus complexe, il demande tout d'abord de placer les hélices d'une manière très précise en faisant bien sûr très attention à ce qu'elles ne se touchent pas, mais tout en les superposant pour garder une continuité dans l'image. Il existe des grilles conçues pour accueillir les hélices que l'on souhaite synchroniser. Il n'y a pas vraiment de limite au nombre d'hélices que l'on peut synchroniser, tout dépend de la taille de l'image que l'on souhaite obtenir. Il faut ensuite découper la vidéo en autant de parties que l'on a d'hélices suivant un schéma lui aussi très précis puis il faut placer tous ces morceaux de vidéos dans les hélices qui leur correspondent. Il faut enfin câbler toutes les hélices ente elles pour pouvoir synchroniser leur démarrage. Certains modèles offrent une fonctionnalité optimisée pour la synchronisation, ils permettent de coupler les hélices entre elles sur une interface web qui se charge de la découpe de la vidéo. C'est une fonctionnalité toute nouvelle qui demande à être étudiée avec soin.



11. Peut-on diffuser du son sur une hélice holographique ?


Non, à ce jour il existe certes des modèles qui proposent une fonction bêta bluetooth pour coupler une enceinte connectée à l'hélice holographique, mais les tests ne sont pas concluants, il faudra donc encore attendre un peu, sachant que cette possibilité devrait sortir dans peu de temps.


12. Peut-on contrôler une hélice holographique à distance ?


Tout dépend du modèle. Certains offrent cette possibilité de manière plus ou moins bien optimisée. Notre gamme propose plusieurs modèles contrôlables à distance bénéficiant d'une interface très efficace et très ergonomique. Si le contrôle à distance est un critère important dans votre processus d'achat, veillez à bien vous renseigner sur ce qu'il est possible de faire. Vous devez pouvoir accéder à toutes les fonctions de l'hélice, de la transmission de vidéo aux réglages avancés. Le cloud doit être stable et en anglais au minimum.


13. Quel est le poids d'une hélice holographique ?


En fonction des modèles une hélice holographique ne pèse que quelques kilos, elles sont très légères et donc très faciles à installer et à déplacer.


14. Quelle est la taille d'une hélice holographique ? et la taille de l'image diffusée ?


En terme de taille il y a plusieurs choses à considérer : tout d'abord le diamètre de l'hélice, qui va aussi déterminer la taille maximale de l'image que l'on peut obtenir. A titre d'exemple une hélice D50s fait 46,8 cm de diamètre, l'image maximale sera donc un cercle de 46,8 cm de diamètre. Le plus grand modèle, la D100, fait 90 cm de diamètre. On peut aussi considérer la taille de la boîte de transport si vous souhaitez déplacer régulièrement votre hélice holographique. Là encore tout dépend du modèle, certaines hélices sont livrées montées et prêtes à être branchées, alors que d'autres nécessitent le montage des pales. Ainsi le package de la D100 est plus petit que celui de la D60H pour reprendre des modèles de notre gamme. Si ce critère est important pour vous pensez à le demander à votre conseiller. A titre d'exemple, une D100 est livrée pales démontées dans un carton de transport plus petit qu'un format bagage cabine, elle est donc très facile à transporter.


15. Quelle est la définition d'une hélice holographique ?


La définition est liée au nombre de LED présentes sur les pales de l'hélice. Il est très important de comprendre qu'elle doit être mise en relation avec le diamètre de l'hélice. Ainsi une hélice de 90 cm de diamètre en 1024*1024 ne fournira pas forcément une image plus fine qu'une hélice de 47 cm en 512*512. ce qui fait la finesse d'une image c'est le nombre de LED au m², hors là on comprend bien qu'il est identique, puisque sur la 90 cm on a plus de LED mais aussi plus de surface. On pourra par contre voir une différence sur 2 hélices de même diamètre (ex : 65 cm) dont une aurait une définition de 720*720 et l'autre de 1024*1024. Là il y a plus de LED pour une même surface donc l'image est plus fine.


16. Peut-on utiliser une hélice holographique en pleine lumière ?


Oui, les hélices holographiques sont à la base conçues pour la PLV et la signalétique en point de vente ou sur salon professionnels. Elles émettent une lumière variant entre 800 lumens pour les petits modèles et 2000 pour les plus gros, elles sont donc optimisées pour un fonctionnement avec des conditions lumineuses type néon ou lumière du jour.


17. Peut-on diffuser une photo sur une hélice holographique ?


Oui c'est tout à fait faisable mais pas forcément conseillé. En effet les hélices intègrent les formats photo standard type jpeg jpg etc, cependant si l'image n'est pas travaillée dans un esprit 3D on perd tout l'aspect hologramme. Si votre photo a un fond, l'impression que l'objet flotte en l'air disparaît, et s'il n'y a pas de travail 3D sur votre photo on verra au final simplement une image plate et légèrement transparente. Enfin on se prive du mouvement et du jeu sur la profondeur qui rajoute fortement à l'effet hologramme.


18. Quel type de vidéo diffuser sur les hélices holographiques ?


Tout d'abord en terme de format, les hélices intègrent tous les standards (mp4, mov, avi, etc). Notez que le software va d'abord convertir le fichier vidéo dans un format spécifique aux hélices (souvent un .bin), puis le transférer dans leur mémoire. Ensuite pour un rendu optimal la vidéo doit avoir quelques caractéristiques spécifiques :

  • Un format carré au ratio 1:1. En effet l'hélice produit une image ronde, il faut donc que la vidéo de base soit au format 1:1 sous peine de subir des déformations (écrasement de l'une des dimensions) une fois lue par l'hélice.

  • Une image qui tient dans un cercle. Pensez-y, l'image produite par une hélice est ronde, si votre contenu sort du cadre de ce cercle le spectateur verra les délimitations de l'hélice et la magie va s'estomper légèrement. L'image doit donc être contenue dans un cercle lui-même contenu dans un carré lié à la définition de l'hélice ou légèrement supérieur (ex : un carré de 1024*1024).

  • Un fond totalement noir : l'effet hologramme est en grande partie dû au fait qu'on a l'impression que l'objet diffusé sur l'hélice flotte en l'air. Pour ça il faut faire disparaître totalement le fond autour de l'objet, soit un noir total qui ne sera pas lu par l'hélice.

  • Des objets en 3D : il faut que l'impression de relief soit la plus importante possible pour renforcer l'impression d'un objet qui flotte et que l'on pourrait attraper.

  • Jouer avec la profondeur : l'aspect 3D sera renforcé si votre objet bouge et si on le voit avancer et reculer pendant sa diffusion. Ce critère n'est pas indispensable mais en fonction de l'effet que vous souhaitez il peut être un plus.


19. Doit-on utiliser une coque de protection avec les hélices holographiques ?


Là encore tout dépend de l'utilisation que vous souhaitez en faire. La coque de protection procure deux avantages majeurs. Tout d'abord bien sûr elle empêche que le spectateur ne tente de toucher l'image, ce qui peut arriver étant donné que le concept étonne encore beaucoup et que les gens cherchent naturellement à comprendre comment ça fonctionne. Ensuite elle atténue beaucoup le son de souffle dû à la rotation de l'hélice. Donc elle peut être très utile pour une utilisation dans un environnement calme, même s'il n'y a pas de danger de contact avec le public. Les plus gros modèles offrent la possibilité d'avoir une coque carrée qui permet de poser l'hélice sur tout support plane type table, étagère ou autres, c'est une troisième possibilité d'envisager l'utilité d'une coque de protection. La différence entre le rendu avec et sans coque est à l'appréciation de chacun. Personnellement j'aime beaucoup le rendu d'une hélice dans une coque carré.


20. Comment contrôle-t-on une hélice holographique ?


Il y a plusieurs façons de contrôler une hélice en fonction des modèles. La plupart proposent au moins une télécommande, certaines plus basique que d'autres (fonction ON/OFF simplement jusqu'aux fonctions de lecture et réglage de la luminosité). Ensuite il y a les applications, proposées pour les modèles moyen et haut de gamme et les logiciels PC/Mac pour le haut de gamme. Les modèles les plus simples proposent juste l'envoi des vidéos et les fonctions marche / arrêt tandis que les modèles les plus avancés proposent de nombreux réglages (angle de l'image, luminosité, timer, autostart etc) renseignez-vous sur le mode de contrôle de l'hélice que vous souhaitez acheter, c'est souvent très corrélé avec la qualité du produit.


21. Quelle est la durée de vie d'une hélice holographique ?


Pour estimer la durée de vie d'une hélice on parle en nombre d'heures de fonctionnement. La plupart des modèles sont donnés entre 30 000 et 50 000 heures (ce qui fait 6 ans non-stop). Bien sûr, la technologie étant très jeune il est difficile d'avoir un recul parfait, c'est pourquoi il est important aussi de regarder les conditions de garanties proposées par le vendeur.


22. Une hélice holographique peut-elle fonctionner sur batterie ?


Oui, tout d'abord certains modèles sont faits pour ça, il s'agit de petits modèles d'environ 30/35 cm de diamètre qui proposent une batterie intégrée de manière à pouvoir les placer sur des rayonnages le plus simplement possible. Ensuite les plus gros modèles fonctionnent en 12 ou 24 V, ils sont fournis avec un adaptateur secteur 220 V bien sûr mais il est tout à fait possible de les faire fonctionner avec une batterie du voltage adéquate. La connectique d'alimentation est standard et facile à relier aux cosses d'une batterie.


En tout état de cause il existe de nombreux modèles et de nombreuses marques d'hélice holographique, il convient donc de se renseigner correctement et précisément avant d'acheter et surtout de ne pas regarder le prix comme seul critère de décision.